Comme les mères, la structure du cerveau des pères se modifie à la naissance de leur premier enfant

![CDATA[Shutterstock]]

Pendant la grossesse et juste après la naissance, les femmes peuvent éprouver des difficultés cognitives comme des troubles de la concentration ou de la mémoire. Ils seraient causés par des modifications de leurs réseaux limbiques sous-corticaux – les parties du cerveau associées aux hormones de grossesse –, un phénomène appelé le "cerveau de bébé". Selon une étude de 2016 publiée dans la revue Nature Neuroscience, ce changement s’explique par les niveaux d’hormones et notamment l’œstrogène qui semble modifier la structure du cerveau, et modifiant ainsi la façon dont les femmes pensent. Mais les futures mères ne seraient pas les seules à connaître ces modifications.

Une étude, une des rares sur le sujet, publiée le 7 septembre dans la revue Cerebral Cortex et menée par des chercheurs de l’Institut de santé de Madrid, a suggéré que les pères pourraient subir "des changements cérébraux et biologiques pour s’adapter psychologiquement à la naissance de leur bébé".

"L’étude des pères offre une occasion unique d’explorer comment l’expérience parentale peut façonner le cerveau humain lorsque la grossesse n’est pas vécue directement", ont indiqué les chercheurs. Pour l’étude, les chercheurs ont évalué le cerveau de 40 pères hétérosexuels devenant papa pour la première fois. La moitié d’entre eux était basée en Espagne et ont participé à des scanners cérébraux avant les grossesses de leur partenaire, puis quelques (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Connaissez-vous la meilleure technique pour endormir un bébé (selon la science) ?
Syndrome d’alcoolisation fœtale : pourquoi même un seul verre peut avoir de graves conséquences pour le bébé ?
Bientôt un vaccin (français) contre la bronchiolite ?
Contrôle parental sur les smartphones : quand sera-t-il obligatoire ?
Végétalienne, elle est condamnée à la prison à vie pour le décès de son bébé mal nourri