Un médecin répond à 9 questions sur les cas contacts

·1 min de lecture

À partir de quand est-on considéré cas contact ? Combien de fois faut-il se faire tester ? Quand peut-on devenir contagieux ? Un expert répond à neuf questions sur les cas contacts. 

Les variants se multiplient et la contagion au covid-19 augmente. Vos proches sont positifs, comment savoir si vous êtes considéré cas contact ? Avec la diversification des tests et la progression très rapide du virus, les démarches à suivre ne sont plus les mêmes qu’au début de la pandémie. Benjamin Rossi, médecin infectiologue fait le point sur la situation avec nos partenaires de Brut.  

Lire aussi >> Covid long : enquête sur les femmes en mal de diagnostic

Ai-je été exposé ?  

« Vous êtes cas contact si vous êtes en contact direct avec une personne qui a le covid sans moyen de protection efficace, c’est-à-dire sans masque », précise le spécialiste. Les conditions de l’exposition pèsent aussi dans la balance, ajoute Benjamin Rossi, qui note que celles-ci peuvent être directes ou indirectes. Par exemple, « se retrouver dans la même pièce qu’une personne positive pendant plus de 15 minutes sur les dernières 24h » peut être facteur d’une contamination. « Si vous portiez des masques efficients tous les deux, vous n’êtes pas cas contact », rappelle le médecin à Brut.  

Comment réagir si je suis cas contact ?  

Selon Benjamin Rossi, il faut recourir immédiatement à un test lorsqu’on apprend que l’on est cas contact. Mais attention, un seul test négatif n’est pas synonyme d’immunité. Un cas contact reste à risque pendant plusieurs jours après l’exposition et doit se faire tester deux fois pour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles