Médecine celte : 9 plantes à découvrir pour soigner les maux quotidiens

·1 min de lecture

L'herboristerie est une médecine partagée par tous les peuples autochtones dont les Celtes. "Dans l'Antiquité, les Celtes avaient une connaissance très approfondie des plantes et des arbres. Ils vénéraient les arbres au point de se nommer eux-mêmes "ceux de l'If" (Eburones) ou encore "peuple de l'Orme" (Lemovices)", enseigne Marilyn Brentegani, ethno-herboriste, cueilleuse et certifiée en permaculture. Elle est l'auteure de Plantes des Celtes aux Editions Leduc.s (novembre 2021).

Nous pouvons aujourd'hui profiter de remèdes simples à base de plantes issues de la médecine celte et même de peuples plus anciens : tisane, infusion, décoction, macération (eau froide à tiède), infusions lunaires et solaires, teintures-mères (TM), macérâts hydro-alcooliques, alcoolatures. "C'était une médecine chamanique en plus de l'herboristerie", informe l'ethno-herboriste.

Les balais de soin par exemple sont indispensables et communs à de nombreuses traditions chamaniques. Vous pouvez ainsi créer des balais médecines, en utilisant des branches fraîches de végétaux sauvages, chêne, noisetier, frêne, selon la saison. "Lors d'un soin énergétique, les balais permettent de lisser les corps énergétiques, de balayer les énergies stagnantes ... ", informe Marilyn Brentegani.

Marilyn Brentegani a pu identifier 24 plantes remèdes ancestrales, comme le sureau noir, l'if, le bouleau, l'ail des ours... Nous vous proposons d'en découvrir 9 avec leurs indications.

Lire aussi : (...)

Lire la suite sur Topsante.com

EFT : comment ça marche ?
Santé féminine : les 9 plantes indispensables
12 remèdes de grand-mère au vinaigre de cidre
6 remèdes de saison avec l'huile essentielle de ravintsara
Dermato : comment utiliser le gel d'aloe vera ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles