Ces médicaments venus de l’océan

La recherche de molécules potentiellement thérapeutiques a commencé dans les années 1950, prenant son essor à partir des années 1970. On a ainsi longuement utilisé l’huile de foie de morue pour lutter contre le rachitisme et les problèmes de croissance. Anticancéreux, antiviraux et analgésiques, certains médicaments utilisés de nos jours proviennent de la mer. Attention cependant, si certaines molécules utilisées viennent de l’aquaculture d’organismes marins, dans la plupart des cas, les molécules, une fois identifiées, sont synthétisées, entre autres pour ne pas surexploiter les ressources marines.

Pourquoi chercher dans la mer des médicaments pour combattre les maladies humaines ? "La vie a commencé en milieu marin", rappelle Philippe Goulletquer, directeur scientifique adjoint à l'Ifremer. "Elle y est ancienne, très diversifiée, et les différentes espèces ont évolué face à des contraintes physiques particulières (pression, température…) : elles ont donc pu développer des molécules particulièrement intéressantes par rapport à ce qu’on peut trouver sur terre."

Dans certains pansements, vous trouvez de l’alginate. Comme son nom l’indique, il provient d’algues ! L’alginate facilite l’arrêt du saignement, favorise la coagulation et la cicatrisation.

C’est à partir d’une éponge des Caraïbes (ou Tectitethya crypta de son nom latin) que la cytarabine a été isolée. Elle est utilisée en chimiothérapie dans le traitement des lymphomes et des leucémies. Elle avait aussi servi à développer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles