Médine aux Journées d'été d'EELV: Édouard Philippe n'ira pas à l'événement organisé au Havre

Il était invité aux Journées d'été des écologistes, organisées par EELV dans sa ville du Havre, mais il ne s'y rendra pas. "Édouard Philippe n'ira pas aux journées des verts", a indiqué l'entourage de l'ancien Premier ministre à BFMTV, confirmant une information du Parisien.

Le quotidien régional explique que le maire Horizons devait "prononcer un mot d’accueil républicain en ouverture de l’événement", mais a décidé d'y renoncer pour ne pas entrer dans les querelles de famille d'EELV.

Toutefois, "Édouard Philippe accueillera un certain nombre d'élus EELV qui ont demandé à le voir à la mairie, de façon républicaine et avec plaisir", indique son entourage.

Vive polémique

Depuis plusieurs jours, Médine est accusé d'avoir posté un tweet jugé "antisémite" contre Rachel Khan, juive et petite-fille de déportée, en la qualifiant de "resKHANpée".

Ses excuses pour cette "formule pas adaptée, qui a certainement dû heurter des personnes", avaient dans un premier temps convenu à Marine Tondelier, la cheffe d'EELV, satisfaite de cette "réponse sans ambiguïté".

Mais vendredi, plusieurs élues ont jugé "qu'il ne fallait pas inviter" le rappeur originaire du Havre. Auprès de l'AFP, Sandrine Rousseau a souhaité que le rappeur Médine "reconnaisse le caractère antisémite" de son tweet à l'encontre de l'essayiste.

Lundi, les maires écologistes de Bordeaux, Pierre Hurmic, et de Strasbourg, Jeanne Barseghian, ont annoncé qu'ils ne participeront pas à l'université de leur parti cette semaine au Havre.

Malgré les critiques, y compris dans son camp, Marine Tondelier a maintenu l'invitation de Médine. "Je serai extrêmement attentive à ce que Médine dira le 24 (août) et à ce qu'il dira tous les jours qui suivront", avait-elle prévenu au micro de France Inter vendredi.

Le rappeur doit participer jeudi entre 18h45 et 19h00 avec la secrétaire nationale d'EELV à une "explication de texte" sur le thème: "La force de la culture face à la culture de la force".

Article original publié sur BFMTV.com