Mégalodon, sécheresse et pollution : l'actu des sciences en ultrabrèves

J.J.GIRALDO

Au sommaire des ultrabrèves du 19 août 2022 : une nouvelle modélisation 3D du mégalodon révèle qu'il pouvait avaler des proies de la taille des orques, un météorologiste réalise une courte expérience afin d'expliquer pourquoi un sol sec peut conduire à des inondations et des scientifiques ont annoncé avoir trouvé une méthode pour détruire certains polluants, dits "éternels".

L’actualité scientifique du 19 août 2022 c’est :

En paléontologie : .

  • Une collaboration scientifique internationale a modélisé un spécimen de mégalodon de 16 mètres de long grâce, notamment, à une colonne vertébrale fossilisée découverte en 1860.

  • Ce mégalodon pouvait avaler un animal de la taille d'une orque "en seulement cinq bouchées".

  • La modélisation permet de préciser d’autres caractéristiques de ce squale comme sa masse de 61 tonnes et sa vitesse de nage moyenne de 1,4 mètre par seconde.

En météo :

  • Dans une vidéo postée sur Twitter, un météorologiste britannique a réalisé une courte expérience afin d'expliquer pourquoi un sol sec peut conduire à des inondations.

  • Le scientifique a tout simplement retourné un gobelet d'eau sur un sol plus ou moins sec et observé la vitesse d'absorption de l'eau par le sol.

  • La Vallée de la Mort, connue pour être la plus chaude du monde, a connu au début du mois d'août 2022 d'intenses et très rares chutes de pluie qui ont conduit à des inondations.

En pollution : .

  • La technique nécessite des températures relativement basses et des réactifs courants, contrairement à la méthode actuelle.

  • Il existe 12 000 polluants dits "éternels" en raison de leur résistance extrême et leur toxicité, qui sont présents dans de nombreux objets du quotidien.

  • Selon certaines études, l'exposition aux PFAS (per- et polyfluoroalkylées) peut avoir des effets sur la fertilité et le développement du fœtus.

En météo : .

  • Les prévisionnistes n'avaient pas annoncé l'intensité des rafales orageuses à l'origine de plusieurs morts sur l'île jeudi 18 août 2022.

  • "On a été un peu surpris par les valeurs des rafales, valeurs tout à fait exceptionnelles", avec des records à plus de 200 km/h de vent par endroits.

  • En 2021, 14% des alertes se sont avérées une fausse alarme tandis que le taux de non-détection s'élevait à 1,7%.

En agriculture : .

  • Le climat sec et chaud de cet été annonce pour les prochaines années moins d’eau et des conditions de températures qu[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi