Mégalophobie : avions, gratte-ciel...d'où vient cette peur irrationnelle de tout ce qui est grand ?

C'est une phobie rare et pourtant, elle est bien réelle : la mégalophobie, qui se caractérise par la peur panique de tout ce qui est de grande taille. Selon une étude publiée dans la revue The Lancet Psychiatry, elle toucherait entre 3 et 15% de la population mondiale.

Si elle est moins populaire que les autres phobies telles que l'arachnophobie ou encore la claustrophobie, il n'en demeure pas moins qu'elle peut constituer un réel handicap au quotidien pour les personnes qui en souffrent.

Du grec "méga" qui veut dire "grand" et "phobie" qui signifie "peur", la mégalophobie se traduit donc par une peur panique tout ce qui est grand.

Cette peur irrationnelle concerne généralement tout ce qui est anormalement grand pour le mégalophobe, soit des avions, gratte-ciel, bateaux, instruments de chantier ou même les montagnes et peuvent au fil du temps, devenir de véritables sources de terreurs pour ce dernier. "Face à l’immensité ou la démesure d’un endroit ou d’une structure, ce dernier se sentira la plupart du temps écrasé et oppressé. Toutefois, il peut également arriver que des objets de plus petites tailles soient également effrayants à ses yeux comme une voiture par exemple", précise Rodolphe Oppenheimer, psychanalyste et psychothérapeute.

Cette peur irrationnelle dont souffre la personne mégalophobe peut avoir plusieurs origines. Elle peut se développer à la suite d'un évènement traumatisant qui s'est déroulé soit pendant l'enfance ou à l'âge adulte : "Il est fort probable que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles