Mélanie Thierry, en nuisette avec son mari Raphaël : le détail coquin qui amuse les internautes

·2 min de lecture

Dix-neuf ans d'amour à tout juste trente-neuf ans... qui dit mieux ? Pour la Saint-Valentin, les amoureux étaient d'humeur généreuse en ce début d'année 2021. Pour rendre hommage à la magie de Cupidon, plusieurs célébrités ont partagé des clichés inédits de leur moitié sur leur compte Instagram. L'occasion pour Christophe Beaugrand de déclarer sa flamme à celui qui fait battre son cœur depuis des années, mais aussi à Laeticia Hallyday de partager un moment tendre et romantique avec Jalil Lespert. Pour d'autres, comme Mélanie Thierry, actuellement à l'affiche de la série En Thérapie, dans laquelle elle campe le personnage d'Arianne, c'est aussi le moment de montrer qu'après dix-neuf ans de relation, l'ambiance est toujours à la fête ! Sur son compte Instagram, l'épouse du chanteur Raphaël a partagé un rare moment de complicité, qui a fortement inspiré les internautes...

"Dix-neuf ans d'amour, qui dit mieux ?", a écrit Mélanie Thierry en légende d'une photo plutôt amusante. L'actrice de trente-neuf ans apparaît allongée par terre, en petite nuisette blanche à dentelles, à même le sol du studio de son compagnon, Raphaël. "Vous êtes très beaux!", "Bravo à vous, bonne continuation", "Beau couple", "C'est merveilleux", "Vous respirez le bonheur tous les deux !", peut-on lire en commentaires. Mais pas que... En effet, les milliers d'abonnés à l'actrice ont repéré un détail qui les a fait sourire : sur la photo en question, le pied de Mélanie Thierry se trouve dans la main du chanteur : "Et visiblement, il prend encore son pied !", a ajouté un internaute. Il ne croit pas si bien dire.

Dans son édition du 11 juin 2020, Paris Match avait interviewé Mélanie Thierry à l'occasion de la présentation du film Da 5 Bloods au Festival de Cannes. L'actrice s'était alors confiée sur ce lien indéfectible qui l'unit au père de ses deux enfants : "J'avais vingt ans quand nous nous sommes connus. On a grandi et évolué ensemble. On est tellement liés, que, l'un sans l'autre, on a l'impression (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite