Mélatonine : l'hormone du sommeil est-elle vraiment efficace pour dormir ?

Anne Rousseau

Naturellement sécrétée par l'organisme, la mélatonine régule nos cycles veille-sommeil. Présente dans de nombreux compléments alimentaires, elle joue un rôle dans l'endormissement. Mais est-elle la panacée pour autant ?

C'est quoi au juste la mélatonine ?

C'est une hormone essentiellement produite au niveau du cerveau. Elle agit comme un signal indiquant à l'organisme qu'il est temps de se mettre au repos. Sa libération débute le soir lorsque la lumière baisse, induisant une diminution de la température corporelle et de la pression artérielle, puis augmente avec un pic vers 2 ou 3 heures du matin, contribuant au maintien du sommeil.

Peut-on souffrir de carence ?

« Le taux de mélatonine sécrété par chaque individu lui est propre », indique le Dr Marie-Françoise Vecchierini, neuropsychiatre à l'Hôtel-Dieu, à Paris. Les dosages biologiques ont donc peu d'intérêt. On sait en revanche que la production de mélatonine est plus importante en hiver, lorsque les jours sont plus courts, et que la lumière artificielle comme celle des écrans la diminue, ce qui décale l'endormissement. Avec l'âge, sa synthèse tend à baisser, expliquant en partie le sommeil fractionné dont se plaignent les personnes âgées.

Quel est l'intérêt de se supplémenter ?

Il s'agit ni plus ni moins de réguler le cycle veille-sommeil lorsqu'il penche en faveur du temps de veille. L'effcacité d'une supplémentation a été démontrée aux doses présentes dans les compléments alimentaires, c'est-à-dire inférieures à 2 mg par prise – au-delà, la mélatonine est considérée en France comme un médicament et s'obtient sur prescription médicale. Deux allégations lui...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi