Ménopause : "J'ai de moins en moins de rapports sexuels par crainte d'avoir mal"

![CDATA[Shutterstock / wavebreakmedia]]

"Il y a un peu plus d'un an, j'ai expliqué à mon médecin traitant que j'avais mal lors des relations sexuelles. Et que, de ce fait, j'avais de moins en moins de rapports sexuels, par manque d'envie et crainte d'avoir mal. Il m'a simplement dit que c'était lié à la ménopause, sans rien me donner comme traitement.

Et puis, il y a un mois, j'ai vu sa remplaçante à qui j'en ai reparlé. Elle m'a posé des questions et m'a expliqué que la ménopause pouvait entraîner une sécheresse vaginale et qu'il fallait utiliser des lubrifiants. Depuis, ça va beaucoup mieux, et nous avons un peu plus de rapports sexuels avec mon mari. Je me sens mieux. Mais j'ai toujours une légère douleur et je me suis dit que j'allais prendre mon courage à deux mains et consulter une sexologue.

Qu'en pensez-vous, est-ce que je peux faire autre chose ? Je peux vous dire que j'en veux à mon médecin traitant, car je trouve que la sexualité, c'est important pour le couple."

Le meilleur traitement pour commencer : un hydratant vaginal

J'explique à Adèle, que non seulement, la sexualité, c'est important pour le couple, mais que cela fait partie de la médecine et que l'on parle aujourd'hui de santé sexuelle. La ménopause peut provoquer une sécheresse vaginale devenant souvent gênante quelques années après la ménopause. Il s'agit en fait d'une sécheresse cutanéo-muqueuse : la peau et les muqueuses se font plus sèches. Donc le traitement, pour la zone intime, comme pour la peau, c'est d'hydrater.

"C'est (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Une nouvelle étude refait le compte des terminaisons nerveuses du clitoris… plus de 10 000 !
Eco-dumping : une nouvelle tendance qui mélange sentiments et écologie
Et si vous considériez le sexe comme un loisir à part entière ?
Par peur des effets secondaires, un quart des Françaises n'a pas de moyen de contraception
Contraception : comment choisir et quelle est la meilleure pour moi ?