Ménopause : des parlementaires britanniques enfilent des gilets simulant des bouffées de chaleur

"Volcanique" et "très inconfortable"... La ménopause s'est récemment invitée au parlement britannique. Mardi 28 juin dernier, la députée travailliste Carolyn Harris a fait équiper ses collègues masculins de gilets simulant des bouffées de chaleur. Les heureux élus ont ainsi pu faire l'expérience de symptômes pour le moins inconfortables : une augmentation de la température corporelle, des rougeurs sur le haut du corps, des crises de sueurs, etc.

L'objectif d'une telle entreprise ? Sensibiliser la gente masculine à la pénurie de traitements hormonaux substitutifs (THS), actuellement en cours au Royaume-Uni. "Les femmes doivent se tourner vers des solutions privées pour quelque chose d'aussi commun que la ménopause, c'est scandaleux", déplore la députée.

"Bienvenue dans mon monde"

Les plaintes des députés ne se sont pas faites attendre. Quelques secondes après avoir enfilé sa veste, le secrétaire d'État à la santé, Wes Streeting, juge l'expérience "profondément désagréable" : "c'est comme une chaleur enveloppante. Je ne sais pas comment je ferais pour continuer à vivre. J'ai hâte d'enlever ça". Même son de cloche du côté de Stephen Kinnock, ministre de l'immigration, qui décrit une sensation "presque volcanique".

Imaginez devoir...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles