Météo : 2023 commence avec des températures anormalement élevées

© ANDBZ / ABACA

Après 2022, année la plus chaude jamais enregistrée en France, la douceur actuelle de début 2023 est anormale pour la saison.

Les années se suivent et se ressemblent sur le plan météorologique : après une fin 2022 marquée par une douceur inhabituelle, 2023 commence sur la même lancée avec plusieurs records de chaleur battus dans différentes villes françaises et européennes.

Selon Météo France, le jour de l'An, l'indicateur thermique national (une moyenne de 30 stations réparties sur le territoire métropolitain) s'est établi à 13,3 degrés, soit +7,6 degrés par rapport aux normales, période 1991-2020.

Une cause : le changement climatique

Une « telle anomalie sur une journée est très rare » mais on observe une « tendance à la hausse ces dernières années », souligne l'institut de prévisions météorologiques national. Ainsi un écart de 7 degrés ou plus par rapport aux normales n'est apparu que 25 fois au cours des 30 dernières années, dont 6 fois rien qu'en 2022.

« Il ne faudrait pas pour autant penser que l’année qui s’achève n’est qu’une année folle et que les choses vont ensuite redevenir “normales” », prévient Robert Vautard, directeur de l’Institut Pierre-Simon-Laplace, dans une interview au « Monde ». Tout comme la canicule qui a frappé l’Europe l’été dernier,  la douceur de ce début du mois de janvier n’est pas normale et tout cela est lié au changement climatique, insiste le spécialiste.

8,4 degrés d’anomalie

Ce 1er janvier 2023 a été la quatrième journée la plus chaude depuis 1947 sur la période allant du 15 décembre...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi