Publicité

Météo : l’année 2023 a été qualifiée d'"extraordinaire" par l’Observatoire Copernicus, et voici pourquoi

L'hiver n'est pas encore arrivé que les températures dégringolent. Si les Français sortent désormais emmitouflés dans de gros manteaux, gants aux mains et bonnet sur la tête, le mois de novembre 2023 a été qualifié d'"extraordinaire" par les météorologues. La raison ? C'est le sixième mois de l'année consécutif lors duquel la chaleur a battu des records. C'est ce qu'a annoncé le service européen de surveillance du climat, l'Observatoire Copernicus, le mercredi 6 décembre 2023, selon les informations de BFMTV publiées le même jour. "Avec une moyenne de 14,22°C à la surface du globe, novembre 2023 dépasse le record précédent de 2020 de 0,32°C", peut-on lire. "Tant que les concentrations de gaz à effet de serre continueront d'augmenter, il ne faut pas s'attendre à des résultats différents de ceux observés cette année. La température continuera d'augmenter, de même que les effets des vagues de chaleur et des sécheresses", a indiqué Carlo Buontempo, directeur de l'Observatoire Copernic.

En plus de ce mois de novembre battant donc de nombreux records, 2023 est l'année la plus chaude de l'histoire. "2023 a maintenant six mois et deux saisons records. Ce mois de novembre extraordinaire, comprenant notamment deux jours avec des températures supérieures de 2 degrés à l'ère préindustrielle, signifie que 2023 est l'année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire", a déclaré Samantha Burgess, cheffe adjointe du service changement climatique (C3S) de Copernicus. Dans le détail, la température (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite