Météo : qu’est-ce que le rail des dépressions ?

Si Halloween n’est pas encore passé, certains Français vivent dans la terreur depuis quelques semaines. En effet, la tempête Céline a fait de nombreux dégâts. Lundi 30 octobre 2023, dans les colonnes de 20 Minutes, Olivier Chenelle, un paludier basé dans le golfe du Morbihan, a révélé avoir perdu 60 tonnes de sel qu’il entreposait sur des bâches. Si aucun blessé n’est à déplorer, cette tempête a également causé de nombreuses inondations. Après Céline, c’est la tempête Ciaran qui s’apprête à s’abattre sur la France dès mercredi 1er novembre 2023. "Centrée au sud de l’Irlande, elle apportera un temps agité à l'ouest d'un axe Poitou-Charentes/Hauts-de-France", a précisé Météo France, dimanche 29 octobre 2023. Cette répétition rapprochée de perturbations s'explique notamment par la présence d'un rail de dépressions. "Le courant-jet est souvent surnommé le 'rail des dépressions' par les météorologues, car il joue un rôle majeur dans l’activité et la trajectoire des dépressions des moyennes latitudes. Cette zone de vents forts est caractérisée par de forts contrastes thermiques entre l’air chaud au sud et l’air froid au nord", a fait savoir Météo France.

Comme l’explique Météo France, ces contrastes permettent "l’alimentation en énergie des dépressions des moyennes altitudes qui, en circulant, vont puiser toute l’énergie liée à cette différence thermique." Cette pression se développerait ainsi "dans le courant-jet et se déplace en le suivant, comme le wagon d’un train sur un rail." Dimanche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite