Publicité

Méthadone : quelles précautions prendre pour éviter le surdosage ?

Istock/Darwin Brandis

La méthadone est un médicament appartenant à la famille des stupéfiants qui ne se délivre que via une ordonnance particulière. La méthadone permet de traiter la pharmacodépendance aux opiacés, mais son mésusage peut conduire à un surdosage. Un surdosage de méthadone doit être évité, car il s’agit d’une urgence vitale.

La méthadone est un médicament de synthèse appartenant à la famille des opiacés. La méthadone peut être prescrite pour calmer les douleurs très fortes, mais elle est surtout utilisée lors du sevrage des personnes dépendantes aux opiacés, dans le cadre d’une prise en charge médicale, psychologique et sociale. La méthadone a l’avantage d’éliminer les principaux effets du sevrage et les symptômes du manque. La prise de méthadone permet également d’éviter les risques de transmission de maladies infectieuses (VIH ou hépatite C par exemple). La méthadone est un traitement à long terme qui peut aboutir au sevrage total des opiacés.

Dans un premier temps, la méthadone est prescrite sous forme de sirop, puis au bout d’un an, elle peut être prescrite éventuellement sous forme de gélules. La prescription de méthadone est très encadrée, elle fait partie de la prescription de stupéfiants, et à ce titre, elle ne peut être prescrite que par un médecin habilité et travaillant dans une structure particulière. Sa durée maximale de prescription est de 14 jours, comme le précise la Commission de la transparence sur la méthadone de la Haute Autorité de santé (HAS). Le traitement à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite