Même pour la gestion des animaux domestiques, la charge mentale pèse sur les femmes

© Getty Images / Phynart Studio

Une nouvelle étude démontre que les trois-quarts des femmes s’occupent des animaux domestiques du foyer à la place de leurs partenaires.

Plusieurs témoignages et études ont déjà démontré l’existence d’une charge mentale chez les femmes hétérosexuelles au sein du foyer concernant les tâches ménagères. Non seulement, elles prennent les devants lorsqu’il s’agit de faire les courses, laver la vaisselle, mais elles sont aussi davantage proactives lorsqu’il s’agit de s’occuper des enfants.

Lire aussi >> Témoignages : quand la charge mentale des vacances épuise les femmes

Mais cette charge mentale ne concernerait pas seulement ces missions.  Pour les tâches liées aux animaux domestiques aussi, ce sont les femmes en couples hétérosexuels qui s’y collent.

Les femmes s’occupent davantage des animaux domestiques du foyer… ce qui engendre des disputes au sein du couple !

Une récente étude menée par l’Ifop pour la marque de produits d’hygiène pour animaux de compagnie Vetocanis a mis en lumière les inégalités qui existent dans la répartition des tâches liées aux animaux domestiques. 81% des femmes pensent fournir plus d’efforts que leur partenaire pour s’occuper des animaux du foyer, et ce, même pour les tâches ludiques comme la promenade du chien ou les sessions de jeu avec le chat. Cette charge mentale se ressent, notamment, pour l’achat de la nourriture et des jouets des animaux de compagnie pour lequel 64% des femmes considèrent en faire plus. 59% d’entre elles estiment prendre plus souvent rendez-vous chez le vétérinaire et 55% planifieraient...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles