M&M's fête ses 80 ans !

·1 min de lecture

Quelle bonne idée a eu Forrest Mars de quitter le giron familial pour faire un tour en Europe ! Fils de l’inventeur des barres Milky Way et Snickers, cet Américain est tombé dans la marmite du chocolat tout petit. Ainsi, lorsqu’il aperçoit en 1938, en pleine guerre civile espagnole, des soldats avaler de drôles de billes cacaotées pour se revigorer, il fond. Savoureuses, elles sont aussi ingénieuses. Car pour éviter qu’elles ne se ramolissent sous le soleil ibérique, les combattants les ont protégées d’une coque de sucre durci. De retour au pays de l’oncle Sam, le voyageur concocte sa propre recette, dont il dépose le brevet en 1941, avant de la baptiser M&M’s. Il a utilisé l’initiale de son nom, à laquelle il a associé celle de son partenaire Bruce Murie.

Tout-terrain, les bonbons enfermés dans des tubes en carton se retrouvent naturellement dans la ration des GI’s, engagés dans la Seconde Guerre mondiale. Une réussite, qui va rapidement mettre en appétit la concurrence bien décidée à prendre sa part du gâteau. Pour lutter contre les copies, la firme américaine décide donc de tatouer toute sa production d’un petit « m ». Il en va ainsi dès 1950 pour les historiques tout chocolat, puis pour les petits nouveaux fourrés d’une cacahuète.

Les Français découvrent les friandises innovantes en 1955. On ne parle pas alors de M&M’s, mais de Bonitos, lorsqu’ils se présentent en paquet marron et de Treets, en paquet jaune. Dans les sixties, au glaçage marron originel, viennent s’ajouter le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles