Maïa Mazaurette revient sur le décès brutal de son compagnon

·1 min de lecture

C’est toujours avec le sourire que Maïa Mazaurette présente ses chroniques sur France Inter et dans l’émission Quotidien, diffusée sur TMC. Habituée à parler de sujets très intimes, la journaliste de 42 ans s’est confiée sur un événement douloureux qui a bouleversé sa vie personnelle. Aux commandes du podcast Une histoire intime : Traverse, la brillante chroniqueuse est revenue avec pudeur sur la mort de son compagnon dans le numéro dévoilé le mercredi 31 mars 2021. "Le 23 juin, ça fera sept ans que Soren est mort. C’était mon fiancé. Il avait 29 ans. Son cœur a cessé de battre - une mort toute simple, un hasard statistique", a-t-elle commencé d’une voix douce.

Pour la chroniqueuse de Yann Barthès, son histoire, c’est "quelque chose qui peut arriver - le genre d’histoire dont j’étais persuadée qu’elle n’arrivait qu’aux autres". C’est "sans raison" et "par surprise", que son compagnon est mort "dans un champ de lavande, le 23 juin 2014". "Sa mort n'avait tout simplement aucun sens", a estimé Maïa Mazaurette. Une disparition soudaine qui a rendu son deuil encore plus difficile à faire : "Sept ans plus tard… je continue de penser que ça n’arrive qu’aux autres, comme si ça ne m’était pas arrivé, à moi. Soit je suis résiliente, soit je suis stupide". Révélant que Soren était Danois, sa mort a été compliquée à affronter émotionnellement, mais aussi d’un point de vue pratique puisqu’il a fallu rapatrier son corps auprès de sa famille dans son pays natal.

Pour autant, Maïa Mazaurette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite