Macérât huileux, décoction, pommade, argile : 4 préparations bien-être à tester

Issu de la macération de plantes dans une huile végétale, le macérât huileux contient les principes actifs de l’élément macéré. Les propriétés de l’huile utilisée s’en trouvent renforcées.

Il vous faut :

1. Coupez très finement la plante sèche de votre choix et mettez-la dans le bocal. Recouvrez-la entièrement de l’huile végétale de votre choix.

2. Placez le tissu sur le bocal et maintenez-le par l’élastique. Laissez macérer dans un endroit tempéré et sombre. Agitez le bocal régulièrement.

3. Au bout de 5 semaines, pressez et filtrez la préparation avec un tissu propre.

4. Pour 100 ml de macérât huileux, ajoutez 8 gouttes de vitamine E et 6 gouttes d’huile essentielle. Versez dans un flacon teinté et conservez à l’abri de la lumière jusqu’à 2 ans.

Notre conseil. Le macérât huileux étant réservé à l’application cutanée, vous pouvez l’appliquer seul ou l’intégrer à des soins (crèmes apaisantes et réparatrices, huiles de massage). Il convient particulièrement aux peaux sensibles ou irritées.

Elle consiste à extraire les principes actifs et chimiques de la plante par ébullition et à utiliser les parties végétales (tiges, écorces, rhizomes) en infusion. Elle permet de profiter pleinement de tous les bienfaits de la plante.

Il vous faut :

1. Portez à ébullition et laissez mijoter à couvert pendant 15 à 20 min dans une casserole.

2. Retirez du feu sans ôter le couvercle et laissez refroidir. Filtrez et consommez. Vous pouvez conserver la préparation au frais et la déguster pendant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles