Mac Lesggy bientôt à la retraite ? L’animateur de “E=M6” répond sans détour !

·2 min de lecture

Voilà déjà trois décennies que E=M6 a débarqué sur nos écrans. Alors que Mac Lesggy avait initialement signé pour six numéros – comme il le racontait dans une interview accordée à Femme Actuelle, à retrouver dans notre vidéo ci-dessus – l’émission de vulgarisation scientifique a finalement conquis le cœur des Français, toutes générations confondues. Ils sont en moyenne 3 millions à se brancher sur M6 tous les dimanches soirs, pour suivre les explications ludiques et les expériences insolites de l’animateur aux grosses lunettes. Le 1er mars 2021, Olivier Lesgourgues (de son vrai nom) présentera un numéro spécial de E=M6 consacré au monde agricole. Une façon de compenser l’annulation du célèbre Salon de l’Agriculture, qui aurait dû se tenir du 27 février au 7 mars. A cette occasion, Mac Lesggy a accepté d’accorder une interview à nos confrères de France Dimanche, dans l’édition du 26 février.

Interrogé sur sa lassitude éventuelle, après trente années d’antenne, l’animateur de 58 ans a répondu sans détour : “C’est un métier si varié, qui me permet de découvrir tant de trucs nouveaux. Parfait pour moi qui suis un vrai curieux !” D’ailleurs, Mac Lesggy confie même ne pas avoir vu le temps passer… “J’ai le sentiment d’avoir commencé il y a deux ou trois ans. A chaque fois, c’est un nouveau challenge, une nouvelle excitation”, déclare-t-il avec enthousiasme. Pas question donc d’envisager la retraite de sitôt !

Le 14 mars 2021, pour le trentième anniversaire de E=M6, Mac Lesggy et ses équipes ont concocté “une émission super rigolote” qui reviendra sur les gros changements de notre vie quotidienne depuis trois décennies. Alimentation, technologie ou encore travail, “vous verrez à quel point notre vie a changé !” D’ailleurs, le présentateur s’amuse à laisser planer un peu le doute sur sa tenue vestimentaire : “Ah le costard-cravate, toujours ! Quant aux grosses lunettes, ça fait un moment que je me suis assagi. Mais, peut-être vont-elles réapparaître pour les 30 ans justement… (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite