« Emmerder les non-vaccinés » : « On est entré dans l’ère de la politique grossière »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Emmanuel Macron
    Emmanuel Macron
    25e président de la République française

Un entretien du Président de la République donné aux lecteurs du « Parisien » fait sensation : Emmanuel Macron y insulte ouvertement les non-vaccinés. Stratégie de communication ou erreur fatale en pleine campagne électorale ? Une experte en communication politique nous éclaire. 

Un Président peut-il insulter une partie des citoyens, si agaçants soient-ils ? Dans « Le Parisien » daté du 5 janvier, Emmanuel Macron a donné une interview dans laquelle il répond aux lecteurs du journal. Et si les sujets abordés vont de l’Europe à une possible candidature à la présidentielle, c’est encore et toujours la crise sanitaire qui fait le plus réagir. Interrogé sur la stratégie mise en place face à la recrudescence de cas de Covid-19, le président a assuré vouloir « emmerder les non-vaccinés ». Dérapage ou stratégie de communication ratée ? Charlotte Euzen, conseillère en communication politique et intervenante à Sciences po Lille, a répondu à nos questions. 

À lire aussi >> Les insultes, un marqueur pour décoder notre époque

ELLE. Peut-on imaginer que cette petite phrase ait été préparée à l’avance ? 

Charlotte Euzen. C’est assez évident que ça a été pensé et voulu pour que ça sorte de cette façon. Une interview écrite du Président dans un journal national est forcément relue et validée par les équipes de l’Elysée. Même si au départ cette réponse pouvait être spontanée, ils ont choisi de la garder : c’est donc une vraie tactique. On peut penser que l’idée derrière était de montrer des aspérités, de sortir de l’image très lisse du père de la Nation qu’un président doit incarner pour commencer à montrer le candidat Macron. C’est une façon de provoquer un sentiment de mimétique, de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles