Madame Claude sur Netflix : qui était cette célèbre proxénète française ?

Ophélie Daguin
·1 min de lecture

Mais qui était Madame Claude, cette mère maquerelle jadis connue du Tout-Paris, et qui a aujourd’hui le droit à un second biopic, disponible le 2 avril sur Netflix ? Réponse.

« Deux choses marchent dans la vie, la bouffe et le sexe. Je n’étais pas douée pour la cuisine », disait Madame Claude. Durant les années 1960 et jusqu’au début des années 1970, Fernande Grudet, de son vrai nom, est à la tête d’un très grand réseau de prostitution de luxe, ancré dans le 16e arrondissement de la capitale. Ses clients ? moult politiciens, artistes et hommes d’affaires fortunés… Connue de Tout-Paris, cette proxénète aux allures de bourgeoise fricote avec les grands de ce monde, mais côtoie également le grand banditisme et les renseignements généraux. Très vite, Madame Claude érige un véritable empire du sexe, et amasse une petite fortune grâce « au plus vieux métier du monde ».

De Fernande Grudet à Madame Claude

Fernande Grudet est née en 1923 à Angers, au sein d’une famille modeste. Dans les années 1950, elle plie bagage pour s’installer à Paris. Après avoir enchaîné les petits boulots alimentaires, elle reprend les rênes d’une petite entreprise qui, oserons-nous le dire, ne connaît pas la crise. Pendant des années, celle qui prend le pseudonyme de Madame Claude, règne sur un important réseau de prostitution qu’elle gère principalement par téléphone depuis son appartement de la rue Marignan. 

Mais son célèbre bastion se trouve, lui, rue de Boulainvilliers, dans le très cossu 16e arrondissement de Paris. Elle emploie ainsi près de cinq-cents « filles », de nationalités diverses, qu’elle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi