Madonna est de nouveau célibataire après trois ans de relation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Madonna a rompu avec son compagnon, Ahlamalik Williams, après trois ans de relation

Depuis 2019, Madonna vivait une idylle avec Ahlamalik Williams, un danseur de 28 ans. Ils se sont rencontrés lors de sa tournée « Madame X Tour » puisque le jeune homme faisait partie de sa troupe. Depuis, le couple filait le parfait amour et s’affichait régulièrement ensemble sur les réseaux sociaux. Cependant, ce mardi 26 avril, le média « The Sun » a révélé que Madonna avait mis un terme à sa relation avec le danseur. Selon une source proche, elle aurait rompu avec ce dernier « après avoir décidé que les choses ne fonctionnaient pas entre eux » et notamment en raison de son emploi du temps très chargé : « Elle travaille sur son biopic à venir, sur des nouvelles chansons et veut prendre soin de sa famille. Elle a une vie sociale bien remplie et a vu ses amis et sa famille après la rupture. » La dernière fois que le couple avait été aperçu ensemble, c’était au mois de janvier, alors qu’elle avait organisé un incroyable anniversaire pour sa fille, Mercy James. Malgré la séparation, la source a affirmé que Madonna et Ahlamalik Williams étaient en bons termes.

Lire aussi >> Madonna : que cache sa nouvelle apparence ?

Les histoires d’amour de Madonna

Cette relation a beaucoup fait parler en raison de la différence d’âge entre les deux artistes. Ahlamalik Williams est de 36 ans le cadet de Madonna. Pourtant, ce n’est pas la première fois que la chanteuse s’affiche avec un homme plus jeune qu’elle. En effet, elle a fréquenté...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles