Madrid, Barcelone... Après le fiasco du GP d'Espagne, le Clasico s'invite en F1

Il y a un mois, le Grand Prix d'Espagne organisé à Barcelone, a tourné au fiasco. Bien que la capitale catalane organise un GP depuis plusieurs saisons, les spectateurs n'ont pas manqué de se plaindre notamment du chaos dans les transports en commun, les organisateurs ayant été dépassés par la foule qui s'est massée. Dans ce contexte, Madrid s'est positionnée pour organiser le GP espagnol.

La Formule 1 continue d'évoluer et notamment d'ajouter de nouveaux rendez-vous au calendrier. Le Grand Prix du Qatar est donc arrivé la saison dernière tandis que cette année c'est Miami qui accueille la F1 pour la première avant Las Vegas en 2023. L'hypothèse d'un retour sur le continent africain a également circulé ces derniers jours avec la possibilité d'un retour du GP d'Afrique du Sud la saison prochaine. Il faut dire que certains monuments comme Monaco ou encore Spa-Francorchamps sont menacés. Mais le Grand Prix d'Espagne pourrait également changer de circuits. En effet, il y a un mois, l'organisation de la course à Barcelone a tourné au fiasco. « Notre équipe et la vôtre doivent travailler sur certains incidents liés à la gestion du trafic et d’autres problèmes mineurs pour préparer un plan qui permettra à l’événement de 2023 d’être plus réussi », annonçait même Stefano Domenicali, patron de la F1. Barcelone a donc la pression et cela n'a échappé à personne du côte de la capitale espagnole. Enrique Lopez, le ministre de la Communauté de Madrid, a ainsi envoyé un courrier à

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles