Magali Berdah craque : "C’est parce que j’ai les seins refaits que je suis débile ?" (VIDEO)

C8

« Faut-il interdire la télé-réalité ? » C’est la question posée lundi soir par Benjamin Castaldi dans TPMP, même l’été (C8). Et sans surprise, le débat a conduit Magali Berdah, qui s’occupe de nombreux influenceurs issus de ce milieu, à pousser un énorme coup de gueule pour défendre la télé-réalité. Revenant sur les affaires de drogues et d’agressions sexuelles dans ce milieu, elle a ainsi lancé : « Non, la prod ne donne pas de la drogue, on ne peut pas dire qu’il y a de la drogue dans la télé-réalité, il y en a partout. C’est un fléau partout. (…) Des agressions sexuelles il y en a aussi partout, du harcèlement, il y en a partout. La télé-réalité c’est un sujet sensible parce que ça fait polémique, ça fait cliquer », a-t-elle lâché.

Alors que Nicolas Pernikoff qualifiait de « néant et de vide » la télé-réalité, Magali Berdah a regretté sa vision « réductrice » de ce milieu. « Dans ce programme, il y a des filles très bien, gentilles, intelligentes, posées… Pourquoi tu les juges et tu dis qu’elles représentent forcément le néant parce que tu te sens supérieur à ces gens-là ? », s’est-elle énervée. Et le ton est encore monté lorsque le chroniqueur et Benjamin Castaldi, qui présente l’émission, ont parlé de l’image donnée par ce milieu. « C’est du divertissement, on n’a jamais dit que c’était une émission de culture. C’est pour faire rigoler. Il faut le laisser à sa place et arrêter de le mettre ailleurs. Mais il faut...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles