Magali Blandin : les parents du tueur, complices du crime ? Ils passent aux aveux

·1 min de lecture

"Je n'étais pas capable de vendre mon fils", a laissé exploser la mère du meurtrier. Le 12 octobre 2021, huit mois après le meurtre de leur belle-fille, Magali Blandin, à Montfort-sur-Meu, Monique et Jean Gaillard vont devoir répondre de leurs actes lors d'une confrontation. Ont-ils été complices du meurtre commis par leur fils, Jérôme, le 11 février ? Selon le père du meurtrier, il n'a pas été question de cela. En revanche, Monique Gaillard a bien eu du mal à résister à la pression des enquêteurs. Comme l'expliquent nos confrères du Parisien le 11 octobre, la mère de Jérôme Gaillard a admis qu'elle, ainsi que son mari Jean, étaient bel et bien au courant du projet de leur fils. Pire encore, le couple de septuagénaires aurait versé plusieurs dizaines de milliers d'euros à des Géorgiens pour éliminer leur belle-fille.

Le 20 mars 2021, Monique et Jean Gaillard étaient mis en examen et incarcérés pour "complicité de meurtre" et "complicité de tentative de meurtre". Six mois plus tard, le 10 septembre, la mère du tueur faisait des aveux bouleversants aux enquêteurs : "Il est venu nous voir alors qu'il était désemparé, qu'il avait discuté avec les Géorgiens, qu'il leur avait donné 6.000 euros et qu'il lui restait encore 14.000 euros à payer", a-t-elle expliqué. Dix jours plus tard, ils lui versent 50.000 euros de plus et découvrent le plan macabre de leur fils. "Je n'en peux plus, je n'en peux plus", s'est effondrée la mère de famille. Lorsque les enquêteurs lui demandent pourquoi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles