Le magnésium, notre meilleur ami à la rentrée !

© Getty Images

Vrai. Non seulement le magnésium permet de fabriquer plus d’antioxydants, mais il contribue à la diminution des radicaux libres produits par l’organisme et qui nous font vieillir plus vite ! En outre, en plus d’aider à fixer le calcium dans les os, et donc à prévenir l’ostéoporose, il limite les risques de pathologies cardiovasculaires en régulant le rythme cardiaque, la pression artérielle et le taux de sucre dans le sang.

Vrai. Ce minéral améliore l’endurance physique et diminue le risque de crampes. L’exercice physique intense provoque une surutilisation du magnésium, et ce d’autant plus lorsqu’il fait chaud. Les besoins augmentent alors de 10 à 20 %.

Faux. La palme revient aux algues marines – kombu, wakamé, haricots de mer – avec 800 à 1.620 mg/100 g alors que les besoins journaliers d’une femme sont de 360 mg, en moyenne ! Mais 30 g de chocolat noir en apportent quand même 60 mg. Les oléagineux, les fruits de mer (bulots, moules, etc.), les céréales complètes, les légumes secs ainsi que certaines eaux minérales (Rozana, Hépar, Quézac, etc.) en fournissent aussi de belles quantités.

Vrai. Le magnésium favorise la libération de la sérotonine, un neurotransmetteur propice à la sérénité qui contrebalance l’effet des hormones du stress (adrénaline et cortisol), sources de fuite du magnésium dans les urines. Ainsi, plus le stress se prolonge, plus les stocks de magnésium s’épuisent, ce qui engendre de l’anxiété, de la fatigue et encore plus de stress... Un véritable cercle vicieux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite