Maid : savez-vous quel lien unit les deux actrices principales dans la vraie vie ?

·2 min de lecture

Depuis plusieurs semaines, la nouvelle mini-série Netflix « Maid » fait partie des programmes les plus vus sur la plateforme. Mais saviez-vous que les actrices principales du show partagent le même lien familial dans la vie réelle ?

Adaptée du roman autobiographique de Stephanie Land, « Maid » raconte une histoire inspirée de faits réels. Alex, jouée par Margaret Qualley, est une jeune américaine de 25 ans qui décide de quitter son compagnon violent. Elle se retrouve alors seule et sans ressources avec sa fille de trois ans. Au fil des épisodes, le public suit son parcours ou plutôt son combat pour offrir à sa fille une vie décente. Créé par Molly Smith Metzler, connue pour les séries « Shameless » et « Orange is The New Black », le show serait sur le point de dépasser le record d’audience de la mini-série la plus regardée de Netflix : « Le jeu de la dame ». Cette dernière comptabilisait 62 millions de vues. Selon les chiffres de la plateforme rapportés par le média « Deadline », « Maid » pourrait atteindre les 67 millions. 

Un duo mère-fille à la vie comme à l’écran

Dans la série, Alex quitte le domicile conjugal au beau milieu de la nuit. Le lendemain, après avoir dormi dans sa voiture, elle décide de demander de l’aide à une assistance sociale. En effet, la jeune femme n’a aucun soutien familial. Son père a disparu de sa vie depuis plusieurs années et sa mère, Paula, souffre d’une maladie mentale. Cette figure maternelle tourmentée est jouée par l’actrice Andie MacDowell, qui n’est autre que la mère de Margaret Qualley. Cette dernière a eu l’idée de recruter sa propre mère pour jouer celle de son personnage. « J'ai appelé Margot...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles