"La maison de l'horreur" : retour sur les moments clefs de cette terrible affaire de maltraitance d'enfants

C'est à Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais) que l'histoire éclate. Bryan, un jeune homme de 24 ans, pousse la porte de la gendarmerie locale et les alerte sur son quotidien pour le moins alarmant. Aîné d'une fratrie de 10 enfants, il révèle aux gendarmes, à la suite d'une dispute houleuse avec son père, que ses frères et sœurs vivent dans des conditions plus que déplorables. Après ses aveux, un signalement a été fait aux services sociaux et une enquête a été ouverte pour des faits de maltraitance. "Lorsque les policiers arrivent au domicile noyellois, mardi 30 août à 9h30, deux enfants de 2 et 5 ans dorment ligotés sur des chaises hautes. Le bébé de deux ans accuserait un sérieux retard de motricité", détaille La Voix du Nord, vendredi 2 septembre 2022. Une scène épouvantable dont la responsabilité repose sur un couple composé d'un homme de 44 ans et sa compagne de 40 ans, jusqu'alors inconnus des services de police.

"Le couple n’a pu que reconnaître les faits qui lui sont reprochés", expliquent nos confrères. Ils encourent trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende pour avoir manqué à leurs obligations parentales et nuit à la santé physique et mentale de leurs enfants. À ce stade, les enfants encore mineurs ont été placés et Bryan a demandé leur garde. Les parents quant à eux doivent être jugés le 24 janvier 2023. Mais que leur ont-ils seulement fait subir pendant toutes ces années ? De nombreux protagonistes de l'affaire sont depuis sortis du silence. Le 7 septembre 2022, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite