La majorité des français ne peuvent pas se passer de ces aliments en vacances. Et vous ?

Nous sommes nombreux et nombreuses à choisir nos vacances selon notre budget, la météo, le dépaysement mais aussi les spécialités locales. Ah la cuisine thaïlandaise, la cuisine italienne, etc. Et pourtant, au bout d’une à deux ou trois semaines, selon les individus, certaines choses typiquement françaises nous manquent. Chauvins les français ?

Qui n’aime pas partir en vacances pour se vider la tête, voir de superbes paysages, se dépayser avec une autre culture et/ou une autre cuisine. C’est tellement exotique de manger différemment en vacances non ? On adore l’idée d’aller à la découverte d’autres cuisines et d’autres coutumes. Mais voilà que parfois les habitudes ont la vie dure et qu’au bout d’un moment, on rêve d’un truc impossible à trouver dans notre lieu de vacances. On ne sait pas si c’est par pur chauvinisme car nous avons cette réputation ou parce que les habitudes sont difficiles à bousculer sur le long terme. Il est vrai que pour le petit déjeuner par exemple, il n’est pas toujours aisé de passer au petit déjeuner salé comme on le pratique dans certains pays quand on aime démarrer la journée de manière très classique avec du pain, du beurre ou de la confiture. Pas toujours facile non plus pour les becs sucrés de troquer les desserts par des fruits dans les pays qui n’ont pas une culture forte des desserts. C’est encore plus vrai pour les personnes qui s’expatrient. Certains sites ont d'ailleurs flairé le filon en proposant par exemple aux britanniques et aux...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Ces 5 gâteaux qui ne peuvent se passer de confiture
Quels sandwichs emporter pour le départ en vacances ?
Ces aliments qui peuvent protéger votre peau du soleil

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles