Vous avez du mal à dormir ? Voici trois habitudes à suivre pour y remédier

Bien dormir est un cauchemar les yeux ouverts pour de nombreuses personnes. Insomnies, problèmes d’endormissement, réveils nocturnes, ronflements… Il y a autant de soucis pour dormir qu’il existe de types d’oreillers. Et à terme, le manque de sommeil affecte la santé mentale, empoisonne notre quotidien et nos relations. Contre les cernes qui descendent jusqu’au nombril et les bâillements à répétition dans la journée, Martin Seeley, un expert du sommeil a livré trois habitudes à Grazia UK pour une douce nuit. Idéalement, appliquez-les de samedi à lundi. Ils sont garantis sans camomille, sans bruits blancs, si vous avez déjà essayé ces astuces sans succès. Préparez votre pyjama !

Pas besoin de soulever des haltères ou d’enchaîner des exercices de cardio intensifs. Faites plutôt du Pilates ou du yoga depuis chez vous ou dans une salle si elle n’est pas trop loin de votre appartement (aller au sport au réveil, ce n’est pas le plus évident). "Il a été démontré que l'exercice améliore la qualité et la durée de votre sommeil, tandis qu'un cycle de sommeil sain garantit plus de force et d'endurance lors de l'entraînement", assure Martin Seeley.

Sur le même sujet ⋙ Sommeil : non, dormir 8 heures n'assure pas forcément un cerveau en bonne santé, d'après une étudeSommeil : pourquoi faut-il éviter de s'endormir sur le ventre ?

Pensez à bien vous hydrater tout au long de la journée : au moins deux litres d’eau ! "Une déshydratation, même légère, peut provoquer somnolence et fatigue dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous n'avez qu'une envie : que vos invités partent de chez vous ? Voilà comment leur faire comprendre gentiment
Si vous voulez lui montrer votre soutien, évitez de dire ces phrases à une personne en deuil
On pourrait influencer facilement le contenu de nos rêves grâce à cette technique, selon une étude allemande
Santé mentale : quel est le comportement à oublier pour préserver son bien-être ?
Comment le “Summer Body” a ruiné l’adolescence des Millenials et leur rapport à leur corps