Vous avez du mal à vous réveiller le matin ? C’est la faute de la génétique

Encore 5 minutes de plus, encore 5 minutes…Vous repoussez sans cesse l’heure du réveil ? Le bouton "snooze" est votre meilleur allié tous les matins ? Vous n’êtes sûrement pas le seul dans ce cas. En effet, pour certaines personnes, sortir du lit dès les premières notes de l'alarme peut s’avérer être un calvaire tous les matins. Et si vous en faites parti, ne vous en faites pas, vous n’êtes pas à blâmer. Selon une enquête réalisée par la société britannique 23andMe, votre fatigue matinale serait liée à la génétique.

Rythme de sommeil perturbé

Cette étude, menée sur un panel de 1 500 personnes, a été réalisée à partir d’analyses ADN. Elle montre que la majorité des participants est "génétiquement programmée" pour se lever vers 7h55. Bien qu’ils souhaiteraient se prélasser plus longtemps au chaud sous la couette, les aléas de la vie, notamment le travail, les enfants, les transports, en ont décidé autrement. Résultat : ils se réveillent ainsi plus tôt alors que leur corps est programmé pour se lever plus tard. Les chercheurs révèlent que se lever plus tôt que son organisme, viendrait perturber son rythme de sommeil, son horloge biologique, et par extension, son rythme circadien. C’est un rythme biologique d’une durée de 24 heures environ.

Moins productif et efficace

D’après l’enquête, vous payerez les pots cassés de cette perturbation. En effet, la forte fatigue vous ferait perdre en efficacité et en productivité tout au long de la journée. Selon les recherches du National Health Service (NHS), système de santé britannique, cet épuisement au bureau affecterait une personne sur cinq en Angleterre. C’est un phénomène commun que les médecins ont appelé le TATT (Tired All The Time), que l’on peut traduire par "tout le temps fatigué" en français. Il serait ainsi préférable pour vous et pour votre employeur de vous faire arriver plus tard au bureau.

À lire aussi :

⋙ Yoga dans son lit : 8 postures super faciles, pour se réveiller du bon pied

⋙ S'étirer, bâiller, déverrouiller...

(...) Cliquez ici pour voir la suite