Vous avez du mal à reprendre le rythme au bureau ? Vous souffrez sûrement de « social jetlag »

·2 min de lecture

Après avoir passé toutes ses journées à travailler chez soi pendant près d’un an, il est temps de retrouver le chemin du bureau. Problème, à la maison on avait établi une petite routine qui nous plaisait bien avec des horaires qui variaient. De retour en présentiel, tout notre emploi du temps se voit décalé, comme si l’on était en total jetlag…

Un rythme décalé. En bossant à la maison, on avait nos petites habitudes, notre petit rythme qui commençait à nous plaire. Alors quand le boss demande de revenir quelques jours au bureau, une question se pose : comment se réhabituer à la vie en entreprise ?

Un décalage de l’horloge biologique

Les experts le surnomment le social jetlag. Ce nouveau phénomène pointe du doigt un ressenti partagé par beaucoup. Si vous êtes déjà partie en vacances à des destinations avec un décalage horaire, les premiers jours vous avez dû vous sentir à côté de la plaque, épuisée sans pour autant réussir à vous endormir profondément. Ce syndrome appelé jet lag affecte l’organisme seulement quelques jours, le temps que le corps s’acclimate à ces nouveaux horaires. Sur le même principe, le social jet lag a plus ou moins les mêmes conséquences sur le corps. Le problème c’est qu’ils peuvent durer plus longtemps et donc perturber notre horloge biologique interne. Nuits blanches et journées à bâiller feront partie de votre quotidien si vous ne prenez pas le taureau par les cornes.

Comment retrouver ses marques ?

Alors, pour s’adapter au rythme qui était le vôtre avant la pandémie, il faut d’abord y aller progressivement. Imposez-vous un ou deux jours de présentiel par semaine pour l’instant. Vous verrez que vous reprendrez plus vite que vous ne le pensez vos petites habitudes. N’hésitez pas à en discuter avec vos collègues qui...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles