Mal de tête, énergie en baisse : comment le mauvais temps affecte notre santé

Vous vous sentez fatigué.e, vous avez la tête lourde et vous manquez d'énergie depuis quelques jours ? Si oui, cela est certainement dû à la météo capricieuse qui, elle aussi, fait sa rentrée.

On le sait, le retour de la grisaille et des journées moins longues font du mal à notre santé mentale : c'est la fameuse dépression saisonnière. Mais il semblerait que le temps changeant n'ait pas seulement le pouvoir d'influencer notre humeur : il pourrait également affecter notre santé physique.

"Lorsque le temps passe du plein soleil aux nuages et à la pluie, nous pouvons nous sentir léthargiques et épuisés", explique Parvinder Sagoo, pharmacien auprès de Stylist UK.

Maux de tête et fatigue : les effets d'une météo changeante sur notre santé

D’après Parvinder Sagoo, les changements de temps peuvent également causer des céphalées. Cela serait notamment lié à la pression atmosphérique. "Un ciel sombre et gris, une forte humidité et des orages récurrents peuvent provoquer des douleurs à la tête", explique-t-il.

"Les faibles variations d'ondes électromagnétiques mesurées lors des changements de temps jouent probablement un rôle sur la survenue de la migraine, mais ce phénomène est encore mal connu, peu étudié et ne concerne pas tous les migraineux", nuançait Dr Jesus Cardena auprès de Doctissimo en 2019. 

Une étude publiée en 2017 dans The Journal of Oral Rehabilitation avait également démontré que les variations d’humidité, de température et de pression atmosphérique pouvaient entraîner des migraines, des douleurs articulaires, de l’irritabilité, des vertiges, de l’épuisement, voire une déprime.

Mais pas que, car il existe une poignée d'autres symptômes à surveiller comme “les nausées et vomissements, ainsi qu'une sensibilité accrue à la lumière ou encore un esprit brumeux”, liste Parvinder Sagoo.

Lire aussi :

Pourquoi a-t-on le cerveau en compote quand on revient de vacances ?

Les gestes à mettre en place pour mieux vivre l'arrivée du mauvais temps

Mais les spécialistes rassurent, ces quelques symptômes à l'arrivée du mauvais temps ne sont pas "une maladie en soi".

"Il s’agit plutôt d’une diminution de la capacité à gérer les variations de la nature. Le système nerveux végétatif peine et cela peut déclencher une série de symptômes non spécifiques", précise le Pr Andreas Matzarakis pour un article du groupe CSS.

Pour contrer ces maux, Dr Sagoo recommande la mise en place de certains gestes bien-être.

"Je vous conseille de boire beaucoup d'eau tout au long de la journée lorsque le temps commence à changer et de faire des 'pauses d'écran' fréquentes  pour éviter la fatigue oculaire, une sensibilité accrue à la lumière et les maux de tête", explique-t-il.

Mais ne négligez pas non plus les bienfaits d’une promenade quotidienne ou d’un massage de la tête ou des tempes pour soulager les tensions.

"Rester confiné ne fait qu'empirer la situation, il faut absolument sortir, voir du monde, multiplier les activités, conseille Camille Jacquin, psychologue clinicienne à Paris auprès du Figaro. Surtout qu'on ne sait jamais combien de temps la mauvaise météo va durer, alors prenez vos parapluies et bougez !".

Lire aussi :

  • Pourquoi sommes-nous tous accros à la météo ?

  • Quelles alternatives aux médicaments pour soulager le mal de tête ?





Plus de "Santé" :