Maladie de Bowen : les symptômes caractéristiques et les traitements de ce carcinome

La maladie de Bowen est ce qu'on appelle dans le langage médical un « précurseur » du cancer épidermoïde cutané. Positionné juste après le carcinome basocellulaire, le cancer épidermoïde représente le deuxième cancer de la peau le plus fréquent. Les lésions précancéreuses observées dans le cadre de la maladie de Bowen constituent un signal d'alerte à prendre réellement au sérieux. Leur prise en charge permet, en effet, de réduire le risque d'évolution vers une forme de carcinome invasif. Comment reconnaître la maladie de Bowen ?

La maladie de Bowen est un carcinome épidermoïde intra-épithélial dont l'incidence au sein de la population est aujourd'hui méconnue. Le carcinome épidermoïde cutané est une tumeur maligne qui se développe aux dépens des cellules squameuses de la peau, cellules spécialisées situées à la surface des tissus. Le terme « in situ » employé dans le cadre de la maladie de Bowen indique un stade précoce du cancer dont la localisation se limite à la zone de départ du développement tumoral. Ainsi, la maladie de Bowen se caractérise par l’apparition de lésions précancéreuses cutanées. Ces lésions peuvent être isolées ou multiples, se situer sur les zones exposées au soleil ou non.

Si l'atteinte cutanée reste la plus fréquente, des lésions peuvent également survenir au niveau des ongles et/ou des muqueuses. Dans la majorité des cas, les lésions précancéreuses se développent très lentement, ce qui permet de limiter le risque de cancérisation invasive par le biais d'une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles