Maladie cœliaque : "Une infime partie de gluten peut provoquer une crise"

La maladie cœliaque est une pathologie intestinale auto-immune liée à l’ingestion de gluten. On la connaît aussi sous le nom d'intolérance au gluten. En France, 700.000 personnes sont concernées, selon la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE). Nadia Sammut, cheffe étoilée, fait partie de ces milliers de Français touchés par la maladie cœliaque.

Douleurs abdominales intenses, ventre qui gonfle, maux de tête, douleurs articulaires… Tels sont les symptômes auxquels elle fait face si elle ingère ne serait-ce qu’une "infime partie de gluten". "On peut rester couché avec des douleurs qui nous terrassent", explique-t-elle.

Une réalité que Nadia Sammut connaît depuis son plus jeune âge : c’est au moment de la diversification alimentaire, où les farines ont été introduites dans son alimentation, que ses problèmes de digestion commencent. Mais ce n’est pas tout : "J’avais les cheveux qui poussaient blancs et je ne grandissais pas non plus", raconte-t-elle.

Le gluten est donc totalement supprimé de son alimentation, ce qui bouleverse son quotidien. Elle raconte par exemple que chaque midi, sa mère réalisait une version sans gluten du menu de la cantine et lui apportait ses plats à l’école afin qu’elle mange la même chose que ses camarades.

La situation change lorsque Nadia Sammut a une dizaine d’années : "Les médecins connaissaient peu à l’époque la pathologie et on a demandé à mes parents de réintroduire tout dans mon alimentation de manière normale parce que j’allais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles