Publicité

La maladie de Crohn pourrait être évitée dès l'enfance grâce à l'adoption d'un chien

De nombreuses études l'ont prouvé : avoir des animaux de compagnie peut être bénéfique pour la santé en général. Si avoir un chien ou un chat réduit le risque de développer de l'asthme, on sait également que ces petites bêtes à quatre pattes sont bénéfiques pour la santé mentale. Grâce à leurs ronronnements, aux caresses ou encore aux câlins, fini le stress et l'anxiété. Mais ce n'est pas tout : une étude présentée en 2022 lors de la Digestive Disease Week (DDW) a montré que les enfants ayant grandi avec un chien entre 5 et 15 ans ont moins de risques de développer la maladie de Crohn à l'âge adulte.

En France, on estime que 120 000 personnes sont atteintes de la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) qui est liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif. Pour cette étude, Williams Turpin, auteur principal de l'étude et associé de recherche au Mount Sinai Hospital et à l’Université de Toronto, a ainsi analysé les réponses à un questionnaire soumis à 4 300 participant·es. "Notre étude semble s’ajouter à d’autres qui ont exploré l’hypothèse de l’hygiène qui suggère que le manque d’exposition aux microbes tôt dans la vie peut conduire à un manque de régulation immunitaire envers les microbes environnementaux", a ainsi expliqué Williams Turpin.

Pour cause, les personnes qui ont participé à l'étude et qui ont possédé un chien ont présenté un meilleur équilibre microbien intestinal et une meilleure réponse immunitaire. Pour rappel, la maladie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Argent : cette chose primordiale que vous devez faire avant de commencer vos achats de Noël
Qu'est-ce que la "tristesse secondaire", et comment ne pas laisser les émotions des autres vous atteindre ?
L’argent fait-il le bonheur ? Oui selon les millennials qui auraient besoin d'un demi-million par an pour être heureux
Envoyer des mèmes à vos amis à longueur de journée fait de vous un ami en or, voici pourquoi
Vous avez l'impression de ne pas encore être un adulte ? C'est normal (et OK) selon des experts