Maladie de Crohn : les symptômes qui doivent alerter

© Getty Images -

“La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire pouvant atteindre n’importe quel segment du tube digestif depuis la bouche jusqu’à l’anus”, peut-on lire sur le site de l’association AFA Crohn RCH France, seule association française agréée par le ministère de la Santé sur les infections de l’intestin. 

Bien qu’elle puisse apparaître tout au long de la vie, cette maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI) se déclenche souvent chez un sujet âgé de 18 à 30 ans et touche autant les hommes que les femmes. Les experts notent malgré tout une augmentation des formes pédiatriques de cette maladie depuis une quinzaine d'années. 

Cette maladie immunitaire, décrite pour la première fois en 1932 par le médecin et gastroentérologue Burril Bernard Crohn, touche entre 4 et 5 nouveaux cas chaque année pour 100 000 habitants, en France.

La maladie de Crohn évolue avec différentes phases : elle se caractérise, en effet, par des périodes alternant des poussées (des activités), plus ou moins intenses et sévères, et des cycles de rémission.

Maladie de Crohn : des symptômes digestifs à surveiller

Avant de pouvoir diagnostiquer la maladie de Crohn, on observe des symptômes notamment digestifs lors des poussées, qui varient selon l’organe atteint.

"Une caractéristique commune à tous les malades est l'apparition de douleurs abdominales, explique la professeure Lucine Vuitton, vice-présidente du conseil scientifique de l'AFA. Viennent aussi des troubles du transit, une alternance...



Plus de "Santé" :