Maladie d’Alzheimer : ces aliments augmenteraient les risques, selon une nouvelle étude

"Que ton alimentation soit ta seule médecine", disait Hippocrate en 400 avant Jésus-Christ. Et 2500 ans plus tard, il a toujours raison ! Tous les jours, les aliments que nous ingérons sont décomposés dans notre intestin en très petits morceaux afin de passer la barrière intestinale et sont distribués dans l’ensemble de nos cellules via notre sang. À l’intérieur de nos cellules, ils se recomposent différemment et sont utilisés en fonction de nos besoins. Nous sommes donc bien ce que nous mangeons. D'autant plus qu'une récente étude a prouvé que la consommation d'un certain type d'aliments pouvait augmenter considérablement le risque de démence d'Alzheimer. On vous explique.

L'étude publiée par Neurology nous prouve une fois de plus que notre mode de vie, notamment notre assiette, peut avoir une incidence sur notre cerveau. Ainsi, les scientifiques ont démontré que la consommation d'acides gras insaturés pouvait entraîner un risque de développer la maladie d'Alzheimer. Pendant dix ans, des chercheurs ont suivi plus de 1.600 hommes et femmes japonais non atteints de démence. Un test sanguin pour évaluer les niveaux des acides gras insaturés a été effectué au début de l'étude et leur régime alimentaire a été analysé. Ils ont également pris en compte des facteurs pouvant favoriser la maladie d'Alzheimer comme l’hypertension, le diabète et le tabagisme. Conclusion : les personnes présentant les deux niveaux les plus élevés d'acides gras insaturés étaient 52% et 74% plus susceptibles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite