Maladie d'Alzheimer : ce médicament connu améliorerait considérablement l'état des patients

1,2 million. C'est le nombre de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en France. Dans le monde, près de 50 millions de personnes seraient atteintes de démence et l'Alzheimer concernerait près de 70% des cas, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Caractérisée par une atteinte progressive et irréversible du cerveau, la maladie d'Alzheimer est l'une des causes les plus fréquentes de "démence". S'il n'existe pas de traitement curatif pour cette maladie dégénérative à l'heure actuelle, des chercheurs britanniques sont se sont intéressés, dans une étude publiée dans le Journal of neurology and psychiatry, sur les effets des traitements noradrénergiques, généralement prescrits pour traiter le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Pour parvenir à ce constat, les chercheurs de l'Imperial College of London (Royaume-Uni) ont étudié de nombreux essais cliniques datant de 1980 à 2021 dans lesquels des médicaments noradrénergiques, tels que l'atomoxétine, le méthylphénidate et la guanfacine, avaient été utilisés pour améliorer les symptômes cognitifs et neuropsychiatriques chez des personnes atteintes d'une maladie neurodégénérative. Ces derniers ont constaté, lors d'une méta-analyse qui comportait au total 1.300 patients atteints d'Alzheimer, des effets positifs des médicaments noradrénergiques sur la cognition globale avec une nette amélioration de la mémoire et de la fluidité verbale.

"Cette analyse montre qu'il est possible de réadapter des médicaments (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles