Maladie d'Alzheimer : avez-vous une personnalité à risque ?

·1 min de lecture

En France, 900 000 personnes souffrent de la maladie d'Alzheimer, une pathologie neurodégénérative qui est plutôt féminine (elle atteint 15 femmes pour 10 hommes) et qui reste rare avant l'âge de 65 ans.

Plusieurs facteurs favorisant le développement de la maladie d'Alzheimer ont déjà été identifiés : il s'agit notamment de la sédentarité, des microtraumatismes crâniens, des maladies chroniques non-traitées (hypertension artérielle, diabète...) ou encore des anesthésies répétées.

Une nouvelle étude, conduite par la Florida State University (aux États-Unis), vient peut-être de mettre en lumière un facteur de risque supplémentaire pour la maladie d'Alzheimer : d'après les chercheurs américains, les personnes qui connaissent des changements émotionnels fréquents auraient un risque accru de développer cette pathologie.

Certaines personnalités auraient un risque accru de développer la maladie d'Alzheimer

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont réalisé deux études en parallèle. Au cours de la première, un groupe de volontaires a rempli un (long) questionnaire de personnalité ; un an plus tard, les participants se sont soumis à un TEP-scan afin d'observer la présence de signes de la maladie d'Alzheimer. Dans la seconde, les chercheurs ont passé en revue 12 études antérieures concernant les liens entre la maladie d'Alzheimer et certains traits de personnalité.

Verdict : d'après les scientifiques, les personnes qui subissent fréquemment (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Ecole : masque obligatoire dans 39 nouveaux départements à la rentrée
Acouphènes : le Covid-19 pourrait toucher l'oreille interne
DIRECT Covid-19 en France ce 3 novembre : chiffres, annonces
Fatigue : 9 conseils pour ne plus s'écrouler en fin de journée
Covid-19 : le Floxyfral pourrait-il limiter les formes sévères ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles