Maladie d'Alzheimer : premiers essais d'un vaccin qui restaure la mémoire

·1 min de lecture

L'une des caractéristiques connue de la maladie d'Alzheimer est l'accumulation de structures anormales appelées "plaques amyloïdes" entre les cellules nerveuses du cerveau. Mais la protéine bêta-amyloïde existe aussi sous plusieurs autres formes (notamment une forme soluble) dans le cerveau des personnes atteintes par la maladie.

C’est cette forme différente mais plus redoutable pour le cerveau, que les scientifiques de l’Université de Leicester (Grande-Bretagne) et de Göttingen (Allemagne) ont ciblé pour la mise au point d’un vaccin, qui a pour l’instant uniquement été testé sur des souris. Mais, bonne nouvelle, lorsque l'équipe a testé ce vaccin à base de protéine bêta amyloïde modifiée, les chercheurs ont découvert que les souris l’ayant reçu produisaient des anticorps, annoncent-ils dans la revue Nature.

A l’aide de techniques d'imagerie similaires à celles utilisées pour diagnostiquer la maladie d'Alzheimer chez l'homme, les chercheurs ont observé le cerveau des souris et découvert que ces anticorps aidaient à restaurer la fonction neuronale (et la perte de mémoire) et réduisait la formation de plaques bêta-amyloïdes.

"Si ces résultats étaient reproduits dans des essais cliniques sur l'homme, cela pourrait être transformateur" a déclaré le professeur Mark Carr, expert en biologie structurale et chimique à l'Université de Leicester, co-auteur de cette étude.

Source : Discovery of a novel pseudo β-hairpin structure of N-truncated (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vous vous sentez fatigué au réveil (même après une bonne nuit) ? Voici 3 raisons selon un spécialiste
Don de sang : appel aux "sangs rares"
DIRECT Covid-19 en France ce 15 novembre : chiffres, annonces
J'ai arrêté de fumer, comment ne pas reprendre ? 6 conseils du médecin
Bleus et bosses : avez-vous vraiment les bons réflexes ? Les conseils d'un urgentiste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles