Maladie de Huntington : les symptômes qui apparaissent en premier

UNSPLASH

La maladie de Huntington est une pathologie rare. Il s’agit d’une pathologie neurodégénérative, c’est-à-dire qu’elle se traduit par la destruction progressive de neurones au niveau d’une zone du cerveau impliquée dans les mouvements volontaires (le striatum). De ce fait, les symptômes handicapent énormément le quotidien des patients.

Cette maladie est une pathologie héréditaire. Elle est causée par la mutation d’un gène qui entraîne des anomalies de fabrication d’une protéine, la huntingtine. Cette protéine de forme anormale se greffe au sein des neurones, ce qui entraîne leur mort.

Le gène muté se transmet de génération en génération dans le sein d’une même famille : un parent atteint aura un risque sur deux de le transmettre à chacun de ses enfants.

Aujourd’hui, la maladie n’a pas de traitement curatif. Cependant, les chercheurs se mobilisent pour découvrir de nouveaux moyens de prendre en charge cette maladie.

En France, ce sont 6 000 personnes atteintes de la maladie de Huntington selon la Fondation pour la Recherche Médicale. Cette maladie se déclare en règle générale aux alentours des 40 ans.

Les symptômes de la maladie de Huntington sont nombreux et variés. En règle générale cependant, ils associent des troubles moteurs, cognitifs et psychiatriques. La chronologie et l’intensité des symptômes varient d’un patient à l’autre.

De ce fait, la maladie peut commencer par des troubles moteurs comme commencer par des troubles psychiatriques ou cognitifs. L’apparition des symptômes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite