Maladie de Kawasaki : symptômes, lien avec le Covid-19, traitement, séquelles

La maladie de Kawasaki, aussi appelée syndrome lympho-cutanéo-muqueux, désigne une inflammation des vaisseaux de petit et de moyen calibre dans tout le corps, comme les artères coronaires. On parle alors de vascularite. Cette pathologie affecte les bébés et les enfants âgés de 1 à 8 ans. Découvrez en quoi consiste cette maladie, quels sont ses causes et ses symptômes, de même que les traitements existants.

On désigne par le terme de maladie de Kawasaki, ou encore par l’appellation syndrome lympho-cutanéo-muqueux, une inflammation des vaisseaux sanguins de petit et de moyen calibre sur tout le corps humain. Il s’agit d’une maladie pédiatrique rare, qui touche aussi bien les nourrissons que les enfants âgés de 1 à 8 ans, avec un pic constaté vers les 5 ans. Selon la filière de santé des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares, la FAI²R, l’épidémiologie de cette maladie est la suivante : elle est plus fréquente dans la population asiatique et affecte 9 nouveaux enfants de moins de 5 ans sur 100 000 chaque année en France. Elle touche de même plus fréquemment les garçons que les filles, avec 1,5 cas chez les garçons pour 1 cas chez les filles.

Elle a été découverte en 1967 par un pédiatre japonais, Tomisaku Kawasaki, le Japon étant le pays où cette pathologie est la plus fréquemment rencontrée (environ 1 cas pour 1 000 chez les enfants de moins de 5 ans). Cette pathologie peut entraîner des conséquences graves et même mortelles si elle n’est pas prise en charge, comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles