Maladie de Lapeyronie : causes, diagnostic, symptômes, traitement et opération

La maladie de Lapeyronie est liée à une fibrose du pénis, qui finit souvent par dévier celui-ci. Les conséquences de la maladie sont aussi mécaniques (perte d’élasticité de la verge) que sensorielles (apparitions de douleurs). En outre, la maladie peut impacter significativement la vie sexuelle. Des traitements médicamenteux et chirurgicaux peuvent être proposés en fonction de la sévérité des symptômes de la maladie.

Le pénis est un organe érectile composé d’un tissu érectile pénien. Ce tissu érectile est lui-même composé du corps caverneux qui peut accueillir du sang pendant l’érection et d’un corps spongieux qui entoure l’urètre. La maladie de Lapeyronie désigne une fibrose de la gaine du corps caverneux (donc des tissus extensibles) du pénis qui finit par engendrer dans certains cas des douleurs et une déviation de la verge. Cette affection touche entre 3 % et 9 % de la population masculine. Cette pathologie est connue depuis longtemps, car elle a été décrite pour la première fois au XVIIIe siècle par le chirurgien François de Lapeyronie. La maladie de Lapeyronie se déclare très souvent après 50 ans (la moyenne d’âge étant de 53 ans), mais des individus plus jeunes peuvent également être touchés.

La maladie de Lapeyronie peut être décrite par une triade symptomatique qui associe des douleurs, une déformation du pénis ainsi que des troubles érectiles. Ces trois symptômes peuvent être présents plus ou moins fortement ; mais, parfois, seuls un ou deux des symptômes se font ressentir. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles