Maladie des muscles : les différents types de pathologies, symptômes, traitements

Istock/PeopleImages

Les maladies des muscles (myopathies) peuvent apparaître dès l’enfance, ou plus tardivement, chez l’adulte. La majorité des myopathies sont d’ordre génétique, et causées par une anomalie d’un composant du muscle.

Les maladies des muscles, qu’on appelle des myopathies, peuvent prendre de très nombreuses formes. Il faut distinguer ces myopathies, qui sont des maladies chroniques, d’affections musculaires bénignes telles que les courbatures ou les crampes, qui sont passagères. On peut néanmoins mentionner les pathologies musculaires du sportif, qui peuvent soit résulter d’un traumatisme avec un début brutal survenant au cours l’activité sportive proprement dite, soit apparaître progressivement pendant, à l’arrêt ou même à distance de l’exercice physique. Dans ce cas, il peut s’agir d’un étirement musculaire (élongation), ou d’une déchirure partielle ou complète des fibres musculaires (claquage). Quant aux autres maladies des muscles, une grande majorité d’entre elles ont une origine génétique.

Il existe un très grand nombre de pathologies musculaires, parmi lesquelles on peut notamment citer, sur la base du site de l’AFM-Téléthon, les maladies neuromusculaires suivantes :

Outre ces pathologies neuromusculaires, on peut retrouver d’autres pathologies telles que la rhabdomyolyse, les myopathies d’origine virale, ou encore celles ayant une origine médicamenteuse. Exception faite de la rhabdomyolyse, les douleurs qui résultent de ces myopathies évoluent sur un mode chronique.

Il existe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite