Maladies chroniques : les 6 meilleures épices anti-inflammatoires

·1 min de lecture

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, plusieurs médicaments anti-inflammatoires ont été testés afin de voir s'ils peuvent contrer la réaction inflammatoire excessive de l'organisme. Celle qui conduit au fameux "orage de cytokine" qui entraîne une dégradation brutale de la santé des malades. Alors pourquoi ne pas imaginer qu'une alimentation anti-inflammatoire puisse, elle aussi, agir contre l'inflammation de l'organisme et prendre soin de notre immunité.

"L’inflammation dont nous parlons n’est pas visible à l’œil nu. Elle se situe à un niveau microscopique, celui de la cellule. Elle peut atteindre tous les organes : les artères, le cerveau, les articulations, le tube digestif, la peau… " souligne le Dr Catherine Lacrosnière, co-auteure de La cuisine anti-inflammatoire gourmande, à paraître le 5 novembre aux éditions Hugo.

Lutter contre une inflammation silencieuse

Cette inflammation peut se faire entendre et générer de la douleur, comme dans le cas de maladies comme l’arthrose par exemple. Mais elle peut également évoluer de manière silecieuse, "insidieuse" comme le souligne le Dr Lacrosnière, et faire le lit de maladies cardiovasculaires, de l’obésité, du diabète. Autant de maladies chroniques qui favorisent les complications lorsqu’on est touché par le coronavirus.

D’où l’importance, voire la nécessité, en cette période de pandémie, de privilégier les aliments anti-inflammatoires (au premier rang desquels les fruits et (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Confinement : 9 astuces anti-stress
Vitamine D : en ampoule, en gouttes, en gélules, quelle différence ?
C'est la saison des soupes aux choux !
Carencée en vitamine D : comment savoir ?
Vitamine D : les 12 aliments qui en contiennent le plus