Maladies orchidées : comment les identifier et les traiter ?

·1 min de lecture

Déformation ou décoloration des feuilles, chute des boutons floraux, taches… Les maladies des orchidées se manifestent de différentes façons. Apprenez à détecter les maladies les plus courantes des orchidées et à les combattre !

Comment identifier les maladies des orchidées ?

Les orchidées peuvent être sujettes à diverses maladies telles que l’anthracnose, le Botrytis cinerea ou encore le Phytophtora. Les maladies se manifestent de différentes manières. La plante peut perdre ses boutons floraux ou encore ses feuilles. Ces dernières peuvent également se décolorer ou se déformer. De ce fait, il est conseillé de ne pas laisser passer une tache inhabituelle ou des boutons floraux qui tombent avant l’éclosion.

Comment traiter les maladies des orchidées ?

Le traitement à appliquer varie selon la maladie, d’où l’importance de connaître les symptômes propres à chacune d’entre elles. Il est fréquent que les maladies soient les conséquences d’un arrosage trop abondant ou d’un apport d’engrais trop important ou déséquilibré. En cas d’attaque, le premier réflexe à avoir est de mettre la plante touchée en quarantaine et d’éliminer les feuilles ou les tiges touchées. La plupart des maladies des orchidées sont dues à des bactéries et des champignons. Ces derniers prolifèrent en cas d’humidité excessive, de manque de lumière, de fertilisation déséquilibrée et de température trop chaude ou trop froide. Il est ainsi nécessaire de veiller à ce que les conditions de culture soient respectées pour prévenir l’apparition des maladies.

À LIRE ÉGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles