Aux Maldives, 3 hôtels pour 3 styles de voyageurs

Longtemps, l’archipel a été la destination préférée des gens amoureux. Et seulement eux. Plages infinies, mer turquoise, établissements luxueux certes, mais pas grand-chose d’autre à faire. Sans doute poussés par une fréquentation en baisse, essentiellement due à la dégradation de son image auprès des touristes occidentaux (pour inquiétant rigorisme islamiste…), les Maldiviens ont diversifié leur offre. Il y en maintenant pour tout le monde : le vacancier solitaire comme le fêtard instagramer. Et toujours une offre exceptionnelle pour les honeymooners bien sûr.  

Velassaru Island : Pour faire un break, même en solo

Son premier point fort se situe dans sa distance avec l’aéroport de Malé, où on atterrit après une dizaine d’heures d’avion. Du coup, les « seulement » 25mn en bateau rapide sont les bienvenues. Une aubaine, mais aussi un léger inconvénient. Depuis l’hôtel Velassaru, la vue n’est pas parfois pas totalement immaculée d’un bleu horizon absolu. On peut parfois apercevoir la capitale Malé et ses immeubles, mais finalement si peu. Pas assez pour gâcher le séjour en tout cas. Ils ne sont pas fous non plus : les chambres ne sont pas orientées de ce côté-là.

Au Velassaru, on trouve tout ce que l’on espère d’un séjour aux Maldives : le sable blanc, la mer turquoise et votre refuge sur pilotis. De ce côté-là, on n’est pas déçu. Tout y est et pourtant, il manque un « je ne sais quoi » de charme qu’on ne saurait définir. Oui, le Chill bar est sympa, parfaitement situé pour apprécier le coucher de soleil, peut être décoré d’une manière un poil trop « branché », mais c’est pinailler. L’offre culinaire est variée avec 5 restaurants, tous irréprochables. A commencer par le Sand, qui porte bien son nom (il est sur la plage…) et propose une carte où les plats de viande valent la riche variété des mets de poissons. Ou encore le Teppanyaki, un grill asiatique situé en bout de ponton, au nombre de couverts limité, mais qui vaut la(...)


Lire la suite sur Paris Match