Malentendants : 3 conseils d'expert pour mieux vivre le port du masque

·2 min de lecture

Depuis juillet dernier, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos en France afin de lutter contre la propagation de la Covid-19. Lorsqu’une personne parle en portant cette protection, il n’est pas toujours facile de comprendre ce qu’elle dit. Nous utilisons tous la lecture labiale, l’observation des mouvements de la bouche pour identifier les sons prononcés. "Un non-entendant a vraiment appris à l'utiliser au fur et à mesure que sa perte est apparue. Il est donc encore plus gêné par le port du masque. Les visières pourraient être une bonne idée sur le plan visuel, mais elles ne sont pas aux normes sanitaires comme les masques", explique Eric Bougerolles, audioprothésiste et expert audiologique chez Oticon, une entreprise d’aides auditives.

Le spécialiste précise également que le masque a tendance à diminuer toutes les fréquences conversationnelles importantes, notamment les tonalités moyennes et aiguës. Il manque des informations et les consonnes sont souvent confondues. Dans un milieu bruyant, on reçoit principalement des sons graves. Les sons aigus qui permettent de comprendre ces situations sont souvent camouflés par le masque. "Cela équivaut à une télévision qui est un peu éloignée. Les fréquences graves atteignent la personne alors que les fréquences moyennes et aiguës vont avoir du mal à passer", complète Eric Bougerolles.

Il existe des outils avec des réglages spéciaux permettant d’amplifier ces fréquences. "Des programmes peuvent s'installer sur les appareils afin de mettre l’accent sur les tonalités aiguës. Cela donne une tonalité plus métallique qui permet de percevoir ces fréquences", clarifie l’expert audiologique avant d’ajouter : "Des systèmes permettent également d’amplifier les sons faibles de la voix. Lorsque l'on parle, il existe des sons très forts comme les voyelles, mais d’autres sont plus fins et moins importants. Ils disparaissent plus facilement avec le masque".

Dans un endroit clos, le port du masque est obligatoire. Un malentendant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite